HISTOIRE

 ... on a choisi de faire autrement. D’abord, on a décidé de discuter des lois les plus importantes en public, en se réunissant pour les voter, et c’était possible même avec 6000 personnes. Chacun peut proposer une nouvelle loi, le vote se fait en levant la main. Chacun peut aussi contester une loi devant l’assemblée....

... Oh, bien sûr, il n’est pas question de nous remettre en place un trône royal à l’Elysée. Mais toute cette belle propagande pour Louis XIV (quatorze) et les autres, cela aide quand même à nous faire accepter l’idée qu’on n’est bien gouvernés que par de grands hommes, puissants et décidés. Et que nous devons donc accepter les autorités qui se trouvent au-dessus de nos têtes, les élites qui nous dirigent. Ce qui convient très bien à nos patrons, ou à nos hommes politiques...

Les gouvernements disent qu'il faut fêter la victoire de la liberté contre le fascisme. Mais la guerre dont il s'agit était due, dans les deux camps, à la folie des capitalistes, et à leur concurrence devenue meurtrière.

© L'Ouvrier 2019
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)