Impérialisme

368- Ukraine : ils en font une guerre élargie contre la Russie

…Les Etats-Unis ont aussi ajouté à l’Otan une dizaine d’autres pays, soit un total de 40, pour cette nouvelle guerre. Une guerre qui vise à faire revenir la Russie, son armée, son économie, des années en arrière. En clair, la défense des Ukrainiens est devenue une guerre entre grandes puissances : d’un côté les Etats-Unis et l’Europe ; de l’autre la Russie, qui peut aussi se trouver des alliés. Le calcul des Etats-Unis est de profiter du nationalisme ukrainien et des faiblesses russes, pour se renforcer, eux. Pour, demain, être en meilleure position face à la puissance qui monte et qu’ils tiennent absolument à dominer, la Chine…

 

365- Ukraine : contre les dominations, pour la fraternité des peuples

… Nous ne soutenons pas l’Ukraine, mais nous soutenons les Ukrainiens, nous soutenons la population. Et ce n’est pas la même chose. L’Ukraine est un pays de plus de 40 millions d’habitants. Si chacun voit clairement que, sous l’uniforme du soldat russe, il y a un citoyen aussi, un homme du peuple, qui a ses problèmes, ses soucis, si chacun trouve les mots pour le dire, il est tout à fait possible au moins de neutraliser une partie de cette armée, si puissante soit-elle…

364- Ukraine : la violence est dans la nature du capitalisme

…Si les dirigeants de l’Europe protestent, ce n’est pas tant par souci humanitaire : ils n’en font pas beaucoup preuve quand ils laissent crever en mer des milliers d’immigrés qui cherchent un droit d’asile. Non, les dirigeants européens mettent des sanctions parce qu’ils espéraient que l’Ukraine ferait partie de leur camp. L’Ukraine était pour eux une aubaine : le salaire moyen est si bas en Ukraine (200 euros) que 3 millions d’Ukrainiens sont partis travailler en Europe. Et 8 autres millions partent aussi plusieurs mois par an. L’Europe a fait de l’Ukraine un réservoir de main d’œuvre bon marché…

363- Ukraine : l'OTAN, une machine de guerre capitaliste

...Entre la Russie et l’OTAN, il n’y a plus maintenant que l’Ukraine. Voilà ce qui inquiète Poutine. On nous dit qu’on ne sait pas ce qu’il veut. Mais ce qu’il veut, il le dit : il veut un engagement cette fois écrit de l’OTAN qu’elle ne va pas rallier l’Ukraine. On nous montre des images des militaires russes pour nous convaincre que c’est la Russie qui menace d’agresser. Mais c’est d’abord le vieux monde capitaliste qui a été incapable de profiter de l’histoire pour se désarmer un peu. Pire, silencieusement, patiemment, il a construit une situation de plus en plus agressive et dangereuse...

324- Soudan : pourquoi nous sommes concernés

... C’est loin, le Soudan, au sud de l’Égypte. Mais la France y a aussi un rôle, et une responsabilité dans ce qui s’y passe. La dictature de l’armée n’est pas tombée du ciel. Elle a été préparée par les colonisateurs, français et anglais...

313- Comprendre le monde... grâce au Cameroun

... Que fait monsieur Bolloré au Cameroun ? Il y gagne de l’argent, plus facilement que dans un pays riche. Comment cela ? C’est que le Cameroun n’a connu que deux dirigeants depuis l’indépendance en 1960 : Ahidjo, carrément installé par la France, après qu’elle ait massacré des dizaines de milliers d’opposants, voulant une vraie indépendance, dans les années 1956/1958...

© L'Ouvrier 2022
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)