Autres textes

Un livre sensible et engagé, une histoire à la fois de la conquête par les Européens des terres indiennes, des méthodes employées ; mais aussi celle de la résistance acharnée des Amérindiens, durant quatre siècles

Pour comprendre le genre chez les humains, une bonne approche est de regarder d'abord ce qui se passe dans le monde animal... puisque nous en faisons partie

Comment l'expliquer cette montée en puissance de la Chine, que personne n'imaginait jusque la fin du 20ème siècle ? Et pourquoi cette réussite capitaliste oriente-telle le monde vers une confrontation ?

Le GIEC, c'est lui qui commande la manière de nous parler du climat. Et elle est... bien peu scientifique

P1 : Introduction

P2 : Présentation géographique et historique (avant 1991)

P3 : L’indépendance de 1991 (rupture avec la Russie)

P4 : La Révolution Orange (novembre 2004).

P5 : Sous Iouchtchenko (pro-européen)

P6 : Sous Ianoukovitch (pro-russe)

P7 : La Révolte de Maïdan ou l’Euro-Maïdan de 2014 et ses conséquences

P10 : Le « dégagisme » politique en Ukraine (2019)

P11 : CARTE UKRAINE (Monde diplomatique Avril 2014)

            Cet ouvrage stimule la réflexion. Les auteurs ont un côté ouvertement provocateur qui n’aide pas toujours, et peut même dérouter le lecteur. Ainsi, lorsqu’ils affirment qu’il n’y a pas eu de « commencement » à l’existence des Etats. Mais cela nous pousse à regarder dans le détail les diverses formes de domination telles qu’elles sont apparues ici ou là, (et qui ont pourtant bel et bien donné naissance à des Etats) : des formes étonnantes où l’Etat n’existe que selon les saisons, d’autres où l’autorité suprême ne s’exerce que dans les limites physiques que le souverain peut lui-même parcourir, certaines qui prennent la forme d’une multitude autorités locales sans aucune centralité.

            Le côté le plus positif est peut-être dans l’étude qui nous est offerte de toutes ces villes qui ont émergé, effectivement, sans Etat : « Quant aux populations urbaines, concluent nos auteurs, elles paraissaient dotées d’une remarquable capacité à s’autogouverner selon des modes qui, sans être tout à fait « égalitaires », étaient à coup sûr beaucoup plus participatifs que dans n’importe quelle administration municipale moderne. Les empereurs ne voyaient généralement pas de raisons d’interférer, puisqu’ils se moquaient pas mal de savoir comment leurs sujets nettoyaient leurs rues ou entretenaient leurs fossés de drainage. »

Une lecture foisonnante et stimulante.

Le 15 août 2021, soudain, le monde occidental découvre qu’un groupe de fanatiques islamistes a gagné une guerre de vingt ans contre le monde occidental et entre dans la capitale de l’Afghanistan, alors que personne ne s’y attendait, en tout cas pas si vite...

La classe ouvrière est-elle en train de disparaître ? Sera-t-elle remplacée par une nouvelle classe, les précaires ? Ou l’est-elle déjà par les robots ? Pourquoi et comment la logistique est devenue cruciale dans le fonctionnement capitaliste ?

A ces questions et d’autres encore, Carbonell apporte un éclairage raisonné, documenté, et aussi chiffré, qui montre quelles sont les réalités de l’évolution du capitalisme au 21è siècle. Un livre au fond encourageant, qui redonne toute sa place au monde du travail.

© L'Ouvrier 2023
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)