Maroc

357- Maroc : les palais et leurs secrets

… bizarrement, de temps en temps, il y a une tache sur la belle image : en 2021, Macron et ses ministres auraient eu leurs téléphones espionnés. En 2019, le chef des services secrets du Maroc est accusé de torture. Et si on remonte un peu plus loin, en 1965 déjà, l’opposant Ben Barka avait été arrêté en plein Paris, torturé, tué, puis sa tête rapportée au roi Hassan 2, avant que son corps soit dissous dans l’acide. Le Maroc trompe-t-il son monde ? Les dirigeants français se font-ils avoir ?...

© L'Ouvrier 2021
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)