Vie quotidienne

347- Vaccin : les scientifiques, l'Etat, et la population

… L’Etat agit avec la population comme si elle était incapable de savoir, ou de comprendre. Il tient à montrer que, lui, il sait tout. Il faut juste lui obéir. Et ça n’a pas beaucoup changé depuis.

            Les scientifiques aussi, sont restés loin de la population. Ceux qui essayent de nous expliquer clairement les choses, sont rares. On ne nous apprend même pas que, sans les découvertes populaires du passé, celle du vaccin et d’autres encore, on ne serait pas arrivé aux progrès actuels. C’est grâce à ces progrès que l’on vit en moyenne 83 ans en France, au lieu de 25 ans en 1740. Mais ils sont aujourd’hui contrôlés par les grands groupes capitalistes et l’Etat qui les aide. Et ces groupes imposent le secret sur tout ce qu’ils font. Voilà pourquoi la méfiance existe…

339- Coronavirus : bêtise des riches, faiblesse des pauvres

... La France, l’Europe, les Etats-Unis se sont crus protégés. Ce monde riche a pris l’habitude de ne pas être concerné par les souffrances que subissent les autres régions du monde. Et il a continué à fermer les yeux, alors que le virus était déjà là. Le monde riche a mis du temps pour accepter l’idée qu’il n’est protégé face à un virus, ni par son fric, ni par sa place dans le monde...

337- Recherche : ce que nous apprend le coronavirus

... En fait de science, c’est plutôt de technique que le capitalisme est gourmand. Il oblige à une course au progrès technique, comme sur les téléphones portables, avec la 2G, la 3G, la 4G… Mais y a-t-il un vrai progrès scientifique dans cette course ? Comprendre pour comprendre, c’est autre chose. Les dirigeants mettent en avant la science pour embellir les choses, profiter de son autorité, mais leur système est bien plus intéressé par les développements techniques. Alors, quand un nouveau virus apparaît, et provoque une épidémie, il mobilise en urgence les chercheurs, il sort les millions. Mais tout ce que l’on peut faire dans l’urgence, c’est aller chercher dans les vieilles pharmacies, un médicament qu’on a déjà...

335- Coronavirus : toute une vie qui peut changer

... on tremble de savoir les dégâts que va causer ce virus dans une région comme l'Afrique, que le monde riche pille et empêche de se développer vraiment.

   Mais cet évènement mondial mérite aussi qu'on aille un peu plus loin. Qu'on y regarde de près, et qu'on y réfléchisse. Car il se passe aussi des choses belles, et des choses étonnantes.

334- Coronavirus : de la peur à la réflexion

... On nous a appris à tout attendre de ceux qui nous commandent, de l'État, de son administration, des autorités. Et voilà que l'État, son administration, sont obligés de reconnaître qu'ils sont débordés, qu'ils ne sont qu'un petit bout de la solution. Que nos gestes à nous vont compter plus que tout. Alors, que faire ?...

330- Retraite : quel temps pour vivre ?

...Leur argument massue pour nous faire accepter l'idée d'un âge de la retraite toujours plus tard, c'est de nous dire que c'est normal de le reculer, qu'on est bien obligés : la durée de la vie augmente, la durée du travail doit augmenter.  Eh bien, il y a une grosse arnaque dans cette histoire...

320- Vie : de quoi on meurt aujourd'hui

... Si on fait le bilan, ce dont on meurt le plus aujourd’hui, c’est d’une nouvelle sorte de maladie : des maladies qui se transmettent tout autrement que par les microbes, les virus, les bactéries. Ces maladies se fabriquent dans des usines (tabac, alcool, alimentation), et se transmettent par la publicité et le commerce...

306- Peur : c'est si facile de nous faire peur

... Pour les puissants qui dirigent la société, nous faire peur est une bonne affaire. D’abord, ils nous paralysent, car devant toutes ces menaces, on ne sait plus comment réagir. Ensuite, on prend l’habitude de ne plus trop réfléchir. On ne voit plus en quoi ils sont, eux, responsables des problèmes...

305- Dépression : d'où vient ce qui fait mal ?

... L’espérance de vie a augmenté d’une vingtaine d’années depuis la Seconde Guerre mondiale. La société a fait de gros progrès dans la vie matérielle. Mais la santé mentale de la population, elle, semble aller de plus en plus mal. On parle aujourd’hui d’une épidémie de dépression, avec peut-être 350 millions de personnes qui en souffrent dans le monde...

304- Vaccins : pour se protéger et protéger les autres aussi

... Les microbes peuvent se transmettre en crachant. Ils se transmettent aussi très poliment, en se serrant la main par exemple, même si on n’est pas soi-même malade. Le seul moyen de ne pas en transmettre, c’est d’être vacciné. Lorsqu’on est vacciné, on est soi-même protégé. Et surtout, on ne transmet pas la maladie. On protège les autres autour de nous...

303- Sexualité : le harcèlement, maladie masculine

... La grande majorité des hommes a un problème dans sa manière de voir et souvent de se comporter avec les femmes. Ce problème existe partout, des sommets du monde bourgeois jusque chez les plus simples des ouvriers...

© L'Ouvrier 2021
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)