Editos

328- Climat social : un réchauffement bienvenu

Ceux qui sont chargés de nous informer passent un temps fou à nous parler de la pluie et du beau temps. Il y a pourtant une météo différente dont ils nous parlent très peu. De grands mouvements secouent le climat social. Aux quatre coins du monde, des populations se soulèvent, se révoltent, occupent les rues et y reviennent, semaine après semaine, mois après mois...

327- Fin du monde ? la révolution qui est nécessaire

Impossible d'y échapper : que ce soit à travers les informations, les films, les livres, les discussions, partout on nous dit que nous vivons un moment nouveau dans l'histoire humaine : nous courons à la fin du monde. Ce n'est pas vrai...

326- Police : ce que défend la police

... L’essentiel, en haut lieu, c’est de préserver les bases les plus profondes de la société. Et la première, c’est la propriété privée. Il y a votre portable, votre bagnole, votre maison, peut-être. Mais il y aussi la propriété d'usines, d'autoroutes, de banques, de grosses entreprises ; et cette propriété-là a ceci de spécial qu'elle sert à tirer du profit sur le dos des autres...

325- Grande bourgeoisie : petit voyage dans leur monde

... Ce président a été au fond choisi, aidé, monté, et enfin financé, par tout un monde que nous ne pouvons même pas côtoyer. Un monde de puissants, en politique, en finances, en informations... Chacun d’eux a plusieurs postes à différents endroits, de nombreux liens avec d’autres comme lui, dans tous les domaines...

324- Soudan : pourquoi nous sommes concernés

C’est loin, le Soudan, au sud de l’Égypte. Mais la France y a aussi un rôle, et une responsabilité dans ce qui s’y passe. La dictature de l’armée n’est pas tombée du ciel. Elle a été préparée par les colonisateurs, français et anglais.

323- Écologie : pourquoi rien n'est fait, alors que ça urge

... Si quelque chose bloque le respect de l’ensemble de la vie sur Terre, comme celui des ressources naturelles, c’est le profit privé, la règle la plus importante du système capitaliste. C’est depuis les débuts du capitalisme, il y a 200 ans, que les requins milliardaires pillent et exploitent la nature pour ses ressources en même temps que les humains pour leur travail...

322- Algérie : le bonheur de se révolter

... L’Algérie a cette belle chance de vivre un tel moment. C’est l’annonce de son président, président de tout un système corrompu, voulant se représenter pour la cinquième fois, qui a mis le mouvement en branle en février 2019. Par centaines de milliers, hommes, femmes et enfants ont découvert la joie de vivre ensemble un moment d’histoire, l’histoire des peuples. Au lieu de leur vie quotidienne sans espoir ni intérêt,..

321- Union nationale : et pourquoi ils y tiennent tant

...Qu’est-ce qui nous unit, simples employés, ouvriers, chômeur, travailleur, avec un François-Henri Pinault, qui a sorti 100 millions en moins de 24 heures pour Notre-Dame de Paris ? Et quoi de commun avec cette mentalité de concurrence qui a décidé la famille Arnault (qui possède le groupe de luxe LVMH) à en sortir le double juste après ?

320- Vie : de quoi on meurt aujourd'hui

... Si on fait le bilan, ce dont on meurt le plus aujourd’hui, c’est d’une nouvelle sorte de maladie : des maladies qui se transmettent tout autrement que par les microbes, les virus, les bactéries. Ces maladies se fabriquent dans des usines (tabac, alcool, alimentation), et se transmettent par la publicité et le commerce...

319- Internet : une injustice de plus, au nom du progrès

... Une injustice de plus, une injustice nouvelle, est en train de se mettre en place. C’est le fait de nous obliger à faire toutes les démarches administratives importantes sur Internet. Le gouvernement y oblige déjà pour s’inscrire à Pôle emploi, quand on est au chômage. C’est aussi obligé pour toucher ses droits quand on est au RSA...

318- Antisémitisme : l'explication qui manque

 ... Cette idée que les juifs sont les vrais responsables et les chefs secrets du monde, cette idée est fausse même si elle traîne beaucoup. Elle est fausse parce que c’est toute une population qui dirige le monde actuel. C’est la grande bourgeoisie, un monde qui vit à part et dans certains quartiers, à Paris dans le 16è arrondissement ou à Neuilly. Ces bourgeois peuvent être catholiques, juifs, musulmans ou athées... 

317- Appel de la première "Assemblée des Assemblées" des Gilets Jaunes

 ... Nous nous révoltons contre la vie chère, la précarité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable. Partageons la richesse et pas la misère ! Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons... 

316- Luttes : le peuple des Gilets jaunes

...D’autres luttes ont préparé les bases d’une politique au service du peuple. Pendant la Commune de Paris, en 1871, le peuple avait trouvé l’idée qu’il fallait se méfier de quiconque tenait à se faire élire. Qu’il valait mieux désigner nousmêmes qui l’on voulait, pour que les élus viennent vraiment du peuple...

315- Représentants : une véritable démocratie peut exister

 ... on a choisi de faire autrement. D’abord, on a décidé de discuter des lois les plus importantes en public, en se réunissant pour les voter, et c’était possible même avec 6000 personnes. Chacun peut proposer une nouvelle loi, le vote se fait en levant la main. Chacun peut aussi contester une loi devant l’assemblée....

314- Gilets jaunes : les illusions d'Internet et de Facebook

... Tout le monde a applaudi au Mouvement des Gilets jaunes, des politiques de tous côtés, même du gouvernement. Personne, pendant 10 jours, n’a trouvé une seule critique à dire. Mais il en aurait peut-être fallu, pour aider au mouvement...

313- Comprendre le monde... grâce au Cameroun

... Que fait monsieur Bolloré au Cameroun ? Il y gagne de l’argent, plus facilement que dans un pays riche. Comment cela ? C’est que le Cameroun n’a connu que deux dirigeants depuis l’indépendance en 1960 : Ahidjo, carrément installé par la France, après qu’elle ait massacré des dizaines de milliers d’opposants, voulant une vraie indépendance, dans les années 1956/1958...

312- Histoire : celle des rois et la nôtre

... Oh, bien sûr, il n’est pas question de nous remettre en place un trône royal à l’Elysée. Mais toute cette belle propagande pour Louis XIV (quatorze) et les autres, cela aide quand même à nous faire accepter l’idée qu’on n’est bien gouvernés que par de grands hommes, puissants et décidés. Et que nous devons donc accepter les autorités qui se trouvent au-dessus de nos têtes, les élites qui nous dirigent. Ce qui convient très bien à nos patrons, ou à nos hommes politiques...

311- Immigrés : il nous faut maintenant choisir

... Cela fait des années qu’ils nous font peur avec les immigrés, qu’on appelait il y a longtemps, plus respectueusement, des travailleurs immigrés. Ils nous mettent dans la tête que si on en accueille trop, notre niveau de vie va baisser. Mais la vérité de l’histoire est presque à l’inverse...

310- Europe : les frontières peuvent-elles être un espoir ?

... Mais réfléchissons par nous-mêmes ! Quelle était la vie avant que l’Europe se fasse ? Meilleure pour la population ? Certainement pas. On l’a oublié, mais l’Europe a été un énorme champ de bataille, interminable, pareil aux images de notre époque en Syrie, mais avec des destructions à Brest, à Verdun , à Londres, à Berlin...

309- Contre le système : pas possible de compter sur les élections

... Une partie des populations a cessé d’aller voter, s’est complètement désintéressée du jeu politique. D’autres ont continué de voter, en espérant plus ou moins que leur vote ferait changer les choses. Mais depuis quelques années, ceux qui votent ont changé leur vote. Ils essayent maintenant de se débarrasser des vieux partis politiques, et ils dégagent les politiciens qui ont été au pouvoir jusqu’ici...

308- Réformes : c'est le capitalisme qu'il faudrait réformer

... « Il faut réformer le pays ». On entend ça du soir au matin. « La France est en retard, il est urgent de moderniser. Tel pays fait mieux que nous. Si ça va mal, c’est de la faute des Français, qui n’aiment pas les réformes »...

307- Société capitaliste : est-il possible ou pas de la changer ?

...La société actuelle, capitaliste, a trouvé les moyens de produire maisons, nourriture, vêtements, beaucoup plus vite, et en quantités incroyables. On n’a plus aucun problème pour savoir faire. Mais on a un énorme problème pour que tous les humains puissent les avoir. Et ce problème alimente les peurs, les haines, les racismes, les guerres, les populations qui se sauvent...

306- Peur : c'est si facile de nous faire peur

... Pour les puissants qui dirigent la société, nous faire peur est une bonne affaire. D’abord, ils nous paralysent, car devant toutes ces menaces, on ne sait plus comment réagir. Ensuite, on prend l’habitude de ne plus trop réfléchir. On ne voit plus en quoi ils sont, eux, responsables des problèmes...

305- Dépression : d'où vient ce qui fait mal ?

... L’espérance de vie a augmenté d’une vingtaine d’années depuis la Seconde Guerre mondiale. La société a fait de gros progrès dans la vie matérielle. Mais la santé mentale de la population, elle, semble aller de plus en plus mal. On parle aujourd’hui d’une épidémie de dépression, avec peut-être 350 millions de personnes qui en souffrent dans le monde...

© L'Ouvrier 2019
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)