Sauter la navigation.

ON PEUT PHOTOCOPIER,
FAIRE CONNAITRE,

DIFFUSER L’OUVRIER

(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités)

 ... Nous nous révoltons contre la vie chère, la précarité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable. Partageons la richesse et pas la misère ! Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons... 

...D’autres luttes ont préparé les bases d’une politique au service du peuple. Pendant la Commune de Paris, en 1871, le peuple avait trouvé l’idée qu’il fallait se méfier de quiconque tenait à se faire élire. Qu’il valait mieux désigner nousmêmes qui l’on voulait, pour que les élus viennent vraiment du peuple...

 ... on a choisi de faire autrement. D’abord, on a décidé de discuter des lois les plus importantes en public, en se réunissant pour les voter, et c’était possible même avec 6000 personnes. Chacun peut proposer une nouvelle loi, le vote se fait en levant la main. Chacun peut aussi contester une loi devant l’assemblée....

 ... Internet crée des illusions. Autant, dans une usine, une entreprise, des bureaux, chacun peut avoir une idée de la place des autres, de leur mobilisation ou pas, de leur niveau de vie, autant tout cela s’efface sur le net. Un patron d’une boîte de 25 camions dira qu’il en a « ras le bol des taxes », avec les mêmes mots qu’un ouvrier obligé d’aller au travail en voiture. On est vraiment ensemble ? pas si sûr... 

Bienvenue sur notre site L'OUVRIER, Welcome to our website L’OUVRIER

CAPITALISME OU COMMUNISME

Le capitalisme nous mène de croissance en crise et de crise en croissance. Il ne sait progresser qu’en ayant d’abord détruit. Même en période de « croissance », il aggrave les inégalités. Et la société humaine, elle, va de plus en plus mal.

Ceux que l’on entend proposer des solutions de rechange nous parlent du haut des sommets du système (journaux télévisés, Parlement, etc) ...

Les éditos

Tous nos éditos

Nous écrivons pour les prolétaires, les opprimés, les pauvres, et ceux qui sans l'être se sentent de leur côté.

Nous écrivons de manière à être lus aussi par ceux à qui la société n'a pas donné les facilités de lire.

Et nous écrivons de manière que nos textes puissent être ré utilisés, longtemps après leur parution.

Nous sommes donc riches d'éditos, de textes courts et simples, que vous pouvez reprendre et utiliser, sur beaucoup de sujets.

Il n'y a pas de propriété privée sur nos textes (ce serait juste sympa de nous informer) !

Tous nos éditos

Les autres textes

série B : Ballades 

série D : Découverte

série E : Etudes actuelles

série H : Histoire

série L : extraits Lectures

série M : extraits Marxistes

série P : autour de notre Programme

série R : Religions et Etats

(les textes en format A5

permettent d'imprimer

sous forme de brochure)

Les autres textes