312- Histoire : celle des rois et la nôtre

... Oh, bien sûr, il n’est pas question de nous remettre en place un trône royal à l’Elysée. Mais toute cette belle propagande pour Louis XIV (quatorze) et les autres, cela aide quand même à nous faire accepter l’idée qu’on n’est bien gouvernés que par de grands hommes, puissants et décidés. Et que nous devons donc accepter les autorités qui se trouvent au-dessus de nos têtes, les élites qui nous dirigent. Ce qui convient très bien à nos patrons, ou à nos hommes politiques...

© L'Ouvrier 2019
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)