COMMUNISME

Ce (faux) communisme s'est effondré et a échoué. Tandis que le (vrai) capitalisme du 21ème siècle résiste, mais n'offre pas d'avenir. Les deux expériences ont chacune un mauvais côté et un bon côté. Pourquoi ne pas reprendre les bons côtés ? Ce serait quand même logique, et même évident, de vouloir imaginer un monde qui marie un mode de vie libre et démocratique avec une économie humaine.

Ceux qui sont chargés de nous informer passent un temps fou à nous parler de la pluie et du beau temps. Il y a pourtant une météo différente dont ils nous parlent très peu. De grands mouvements secouent le climat social. Aux quatre coins du monde, des populations se soulèvent, se révoltent, occupent les rues et y reviennent, semaine après semaine, mois après mois...

... Si quelque chose bloque le respect de l’ensemble de la vie sur Terre, comme celui des ressources naturelles, c’est le profit privé, la règle la plus importante du système capitaliste. C’est depuis les débuts du capitalisme, il y a 200 ans, que les requins milliardaires pillent et exploitent la nature pour ses ressources en même temps que les humains pour leur travail...

...La société actuelle, capitaliste, a trouvé les moyens de produire maisons, nourriture, vêtements, beaucoup plus vite, et en quantités incroyables. On n’a plus aucun problème pour savoir faire. Mais on a un énorme problème pour que tous les humains puissent les avoir. Et ce problème alimente les peurs, les haines, les racismes, les guerres, les populations qui se sauvent...

© L'Ouvrier 2019
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)