A la une

331-Luttes ouvrières : la défaite et l'espoir

            ... Des défaites du monde ouvrier, on en voit se répéter régulièrement, au fil des années. On a tous été marqués par ces images d'hommes abat-tus, de femmes au bord des larmes, désespérés en apprenant leur licenciement, disant qu'ils ne com-prenaient pas ce qui leur arrivait, eux qui avaient tout donné pour leur boîte depuis des années. Les travailleurs ont connu d'autres périodes, où, même dans la pire des défaites, un espoir leur réchauffait le cœur...

330- Retraite : quel temps pour vivre ?

...Leur argument massue pour nous faire accepter l'idée d'un âge de la retraite toujours plus tard, c'est de nous dire que c'est normal de le reculer, qu'on est bien obligés : la durée de la vie augmente, la durée du travail doit augmenter.  Eh bien, il y a une grosse arnaque dans cette histoire...

329- Un avenir d'espoir peut exister

Ce (faux) communisme s'est effondré et a échoué. Tandis que le (vrai) capitalisme du 21ème siècle résiste, mais n'offre pas d'avenir. Les deux expériences ont chacune un mauvais côté et un bon côté. Pourquoi ne pas reprendre les bons côtés ? Ce serait quand même logique, et même évident, de vouloir imaginer un monde qui marie un mode de vie libre et démocratique avec une économie humaine.

Nous écrivons pour les prolétaires, les opprimés, les pauvres, et ceux qui sans l’être se sentent de leur côté.

Nous écrivons de manière à être lus aussi par ceux à qui la société n’a pas donné les facilités de lire.

Et nous écrivons de manière que nos textes puissent être ré utilisés, par qui le souhaite, longtemps après leur parution.

 

© L'Ouvrier 2020
ON PEUT PHOTOCOPIER, FAIRE CONNAITRE, DIFFUSER L’OUVRIER
(boîtes à lettres, marchés, affichages dans les cités...)